4 Octobre 2012


 vernissage de la deuxième exposition de photographies contemporaines au HUB, situé au 4 rue Albert Voisin à Nice.


Pour cette seconde exposition, qui se déroule dans le cadre du Sept Off, la galerie a choisi de mettre en avant Roxane Petitier, artiste photographe, chorégraphe et vidéaste dont le travail est construit autour de l’humain et du corps. 


“Tout chez l’humain m’intéresse” dit-elle “ses rituels, ses artefacts, son âme, sa corporéité, ses émotions”. Tout en restant sur son thème de prédilection, Roxane a decidé d’évoquer, pour cette nouvelle série intitulée “Nouvelle Ere”, la déperdition de l’Europe et de l’Occident dans la course à la mondialisation, questionnant la place de l’individu dans la société, son rapport à lui même et à la spiritualité.


Cette série est également un hommage aux maîtres de la peinture flamande.


Nouvelle Ere


A l’aube d’une nouvelle ère annoncée par la date du 21 décembre 2012, le projet de Roxane Petitier parle des changements d’état, évoquant la déperdition de l’Europe et de l’Occident dans la course à la mondialisation. La série questionne la place de l’individu dans la société (la codification du costume) et son rapport à soi (le corps) et à la spiritualité (le crâne et les cheveux comme extension de l’âme et rapport au divin).


D’une image à l’autre, le personnage se libère, se décharge du poids des codes sociaux représentés ici par la coiffe. 

Les cheveux, une fois déliés, restent un artefact social transformable et intime. 

Il y a donc mouvement, mutation, évolution. C’est un peu une allégorie de l’homme d’aujourd’hui.


Cette série s’inscrit dans la continuité des recherches de Roxane sur les dialogues multiples entre deux actions et deux tempo-ralités. C’est aussi un hommage manifeste aux maîtres de la peinture flamande et un clin d’œil aux tendances de la photographie contemporaine.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

27 Avril 2012


La galerie du Hub présente sa première exposition de photographies dans un lieu contemporain et dynamique à l’image des trois artistes qui exposent. Pour sa première exposition la directrice artistique Emmanuelle Fevre a eu envie de mettre en avant la diversité des talents qui composent le Hub, les “gueules” de Cedric Samson, les paysages bucoliques et la série iphoneography de Michael Campi face à ses propres compositions graphiques.Aucun thème n’a été imposé, laissant libre cours à l’expression des artistes.L'exposition se tiendra jusqu'au 27 Juillet 2012

Using Format